Quelles sont les différentes classes énergétiques pour une maison ?

Le diagnostic de performance énergétique d’une maison a pour but de voir les performances énergétiques de cette maison. Après ce diagnostic, des recommandations sont faites pour améliorer les performances énergétiques et deux étiquettes sont établies pour résumer ces performances. La première est l’étiquette énergie et elle indique la consommation en énergie de la maison. La seconde étiquette est l’étiquette climat et elle indique le niveau de production de gaz à effet de serre de la maison. Ces étiquettes servent en fait à classer la maison suivant sa classe énergétique. Voici les différentes classes énergétiques d’une maison.

Qu’est-ce que c’est que la classe énergétique ?

La classe énergétique est un système de notification pour évaluer les performances énergétiques d’une maison. Les classes énergétiques sont numérotées de A à G pour les biens immobiliers. Ainsi donc, les logements les plus performants en énergie sont dans la classe A et les appartements ou maisons les plus énergivores sont dans la classe G. Si une maison est numérotée A après le diagnostic de performance énergétique, c’est qu’elle est bien isolée et elle consomme très peu d’énergie pour son chauffage ou pour se rafraîchir.

Classe A

Les maisons de cette classe énergétique sont très économes en ce qui concerne l’énergie. Cette classe est symbolisée par une bande de couleur verte sur l’étiquette énergie. Ce sont des maisons qui ont donc une excellente performance énergétique avec une consommation annuelle en énergie inférieure à 50 kWh/m2. Ce type de construction devrait être encouragé pour le bien de tous, même si ce niveau est difficile à atteindre pour une maison en rénovation.

A voir : https://selectra.info/demenagement/guides/diagnostics/dpe

Classe B

Dans la classe B, on retrouve les logements ou maisons dont la consommation annuelle en énergie est comprise entre 51 et 90 kWh/m2. Ce sont également des logements économes en énergie et dont la performance énergétique est très bonne également. Ce sont des maisons qui ont une bonne isolation thermique et qui sont complètement étanches à l’air. Les maisons qui atteignent ce niveau utilisent pour la plupart les énergies renouvelables.

Classe C

Leur consommation annuelle en énergie est comprise entre 91 et 150 kWh/m2. Elles sont souvent réchauffées au gaz et qui sont assez économes en énergie également. Leur performance énergétique peut être qualifiée de bonne avec une bonne isolation.

Classe D

Les logements de cette classe sont souvent chauffés à l’électricité. Leur consommation annuelle est comprise entre 151 et 230 kWh/m2. Ce niveau peut être facilement atteint si les fenêtres sont isolées et s’il y a un bon système de chauffe.

Classe E

Leur consommation en énergie est comprise entre 231 et 330 kWh/m2. Ce type de maison nécessite une rénovation, car il est énergivore. Sa performance énergétique est moyenne et les factures d’électricité peuvent s’avérer lourdes à supporter pour les occupants.

A lire aussi : Quelle alarme Verisure choisir pour un particulier ?

Classe F

C’est la classe des logements qui ont une mauvaise performance en énergie et qui sont donc très énergivores. Leur consommation énergétique varie de 331 à 450 kWh/m2/an. Ce sont pour la plupart des logements qui ont été construits avant 1975. De grandes économies d’énergie peuvent être obtenues si des travaux sont entrepris.

Classe G

C’est la classe des logements voraces en énergie. Ils ont une très mauvaise performance énergétique et leur consommation en énergie est supérieure à 451 kWh/m2/an. Ce genre de logements devrait être démoli.

https://diagnostic-performance-energetique.info/que-veut-dire-non-soumis-au-dpe