Comment poser un bardage extérieur ?

Avez-vous besoin de poser un bardage extérieur ? Cette forme de revêtement qui donne un bel aspect aux maisons n’est pas faite de la même manière que les autres bardages. Bien que cela paraisse très simple à décrire, la pose d’un bardage extérieur suit quelques étapes dans la pratique.

Quelques mesures préparatoires au bardage extérieur

Cette phase consiste à prendre quelques mesures pour préparer le bardage. À ce titre, la première disposition est de relever les matériaux dont vous aurez besoin au cours du travail. Entre autres, vous recenserez la quantité de matière (bois, PVC, ciment, résine…), les clous, les vis, le niveau à bulle, la tronçonneuse, la perceuse et le marteau.

Ensuite, vous devez prendre les mesures nécessaires pour réaliser le travail. Pour cela, vous aurez besoin d’un mètre ou d’un télémètre. Cette étape vise à déterminer la superficie totale à barder. Ainsi, vous aurez une idée fixe sur la quantité de matériels dont vous avez besoin. Pendant cette phase, il est important de vérifier la présence des fissures dans le mur. Si vous en remarquez, vous devez les traiter avant de passer à la prochaine étape. Pour traiter ces fissures, vous devez introduire différentes matières pour procéder à la fermeture des fentes.

A consulter : majoliemaison.ch/bardage-exterieur-facade

Supports et pare-pluie pour accueillir le bardage

La pose des supports est indispensable pour un bardage réussi. Ils peuvent être en bois ou en métal. Cela dépend de votre choix même si ce sont les supports en bois qui sont les plus en vue du moment. Il est indiqué de réserver un petit écart entre le sol et le niveau ou sera posé le premier support. Vous pouvez aussi mettre des barrières anti-rongeurs pour mettre l’installation à l’abri des animaux rongeurs.

Pour aérer votre habitation, il est conseillé de laisser un espacement de 40 à 60 cm entre les différents supports. Leur fixation doit être bien faite pour ne pas céder quelque temps après l’installation. Une fois le support posé, c’est le bon moment pour installer le pare-pluie. Il s’agit d’une couche en plastique qui protège la matière contre l’humidité.

La pose de bardage, un art tout simplement

Il existe plusieurs méthodes pour poser le bardage. Dans le cas d’un bardage à vis ou avec des clous, c’est le procédé de clouage qui convient. Cela consiste à placer horizontalement ou verticalement les lames. Pour chaque lame à poser, il faut s’assurer du bon emplacement. Le niveau à bulle peut vous aider. Ensuite, procédez à la fixation de la lame par les deux extrémités puis le milieu. Pour solidifier le bardage, il faut le fixer à chaque 50 ou 60 cm.

Certaines personnes préfèrent utiliser des agrafes pour fixer le bardage. Après avoir vérifié le positionnement horizontal de chaque lame, vous pouvez les fixer à base des agrafes. Il suffit de disposer d’un marteau. Vous allez procéder ainsi jusqu’à poser toutes les lames, l’une après l’autre.

A voir également : Comment utiliser un serre joint ?

L’installation des baguettes d’angle, la touche finale

C’est la dernière étape dans un processus de bardage. Elle consiste à placer les baguettes d’angles pour finaliser le bardage. Ces baguettes sont souvent appliquées à l’aide de colle. Pour le faire, vous devez mesurer les angles et en tenir compte pour découper la baguette d’angle.

Pour ce qui concerne les fenêtres, vous pouvez les recouvrir ou non. Si vous choisissez de les couvrir, prenez les précautions pour laisser couler les eaux de pluie. À l’issue de cette touche finale, le bâtiment présente un aspect neuf.

https://ca-va-barder.info/