Quelle puissance pour une lampe horticole ?

L’équipement le plus important dans votre salle de culture est la lumière. En fonction du type de lampe que vous choisirez d’utiliser pour éclairer vos cultures, vous devez faire attention à la valeur ou au bon terme qui vous permettra d’opérer un excellent choix. Si vous souhaitez comprendre comment choisir la bonne lampe horticole en fonction de vos besoins, vous trouverez dans ces quelques lignes des informations fort intéressantes.

Lampe LED

lampe horticole LED

Il s’agit de l’option la plus économique existant actuellement sur le marché. Elle est très prisée des consommateurs en raison de sa forte efficacité énergétique, sa durabilité et la présence d’un spectre de lumière complet. Pour connaître la puissance d’éclairage de votre lampe horticole, vous devez d’abord connaître la superficie de l’espace que vous comptez utiliser pour aménager votre serre.

En règle générale, il est recommandé d’utiliser une lampe pouvant fournir au minimum 50 W de lumière par mètre carré d’espace à jardiner. Il suffira pour vous de calculer la superficie en mètre carré (longueur x largeur) de votre serre. Multiplier ensuite ce nombre par 50 W pour obtenir la puissance brute de lumière dont vous aurez besoin.

Si par exemple votre serre aménagée mesure 2 m de long sur 4 de large, vous aurez une superficie de 8 m — à éclairer avec une ou des lampe(s) de (8×50) 400 W.

Ne vous faites pas avoir

Dans le domaine de l’éclairage LED, une plus grande puissance ne se traduit pas automatiquement par couverture équivalente de l’espace que vous souhaitez éclairer, contrairement aux lampes HID, MH et HPS ordinaires qui sont faciles à jauger. Cependant, cette technique peut quand même servir pour avoir une idée approximative de la lampe à choisir.

Faites le bon choix

Si vous êtes une personne très pointilleuse et perfectionniste, les mesures les plus précises sont la densité de flux de photons photosynthétiques (PPFD) et la DLI (Daily Light Integral) qui servent à déterminer le flux de lumière distribué en l’espace d’une période donnée. Si vous ne souhaitez pas vous perdre dans vos recherches, vous pouvez utiliser la puissance comme mesure pour déterminer la zone de couverture de votre lampe et prendre conseil chez votre fournisseur.

Les lampes de couleur (CCT)

lampe horticole LED

La puissance des lampes de couleur est dépendante de leur capacité à réchauffer ou refroidir un espace. La température de ces dernières est exprimée en degré Kelvin (°K), que vous ayez besoin d’une source de lumière chaude ou froide. De ce fait, au lieu de vous concentrer sur la spécification W, vous devrez plutôt faire attention à la plage de température correspondante. Les lampes à haute intensité et fluorescentes ont toutes une cote CCT qui permet de savoir s’il s’agit d’une source de lumière froide ou chaude.

Lire aussi : Que planter en avril au jardin et au balcon ?

Les lampes ayant une CCT de 5000 à 7000 Kelvin (lumière froide) sont idéales pour la phase de croissance rapide des plantes. Elles améliorent de façon exponentielle la croissance. Les lampes neutres (4000 à 4200 Kelvin) quant à elles sont utilisées en complément d’un éclairage bleu. Les lampes les plus chaudes (2100 à 2700 Kelvin) fonctionnent à la vapeur de sodium sous haute pression. Elles sont prisées pour les stades de fructification et de floraison ainsi que pour l’éclairage supplémentaire des serres.

À lire …

… Où acheter son matelas gonflable piscine ?