Comment utiliser un ordinateur de plongée ?

L’exploration des profondeurs maritime a depuis toujours fasciné bon nombre de personnes. Aujourd’hui, l’avancée technologie permet de le faire en toute sécurité. L’ordinateur de plongée est considéré comme l’un des instruments utiles contribuant à cette avancée. Nous verrons donc comment utiliser un ordinateur de plongée.

Les étapes à suivre lors de l’utilisation de l’ordinateur de plongée

Quelques étapes sont nécessaires afin d’utiliser convenablement un ordinateur de plongée. La première d’entre c’est la planification de la plongée. Elle se fait par l’ordinateur hors de l’eau. L’utilisateur peut voir en mode surface la courbe de sécurité qu’offre l’ordinateur. Il donne entre autres les durées de plongées sans paliers correspondant à différentes profondeurs. Cette courbe de sécurité est réactualisée si les plongées sont successives. Une fois dans l’eau, le plongeur peut voir plusieurs choses telles que la profondeur instantanée de la plongée, le temps restant sans palier ou encore la profondeur maximale atteinte. Lorsqu’il faut faire des paliers de décompressions, l’ordinateur affiche la durée totale de remontée à l’instant donnée en prenant en compte les paliers à effectuer. Une fois les paliers de décompression faits, le plongeur peut continuer.

Lorsque ce dernier remonte, il faut éviter de dépasser les limites de vitesse de remontée ou de profondeur de palier. La vitesse de remontée du plongeur ne doit pas dépasser les 10 à 12 m par minute selon l’ordinateur de plongée. En cas de dépassement des limites, des alarmes souvent sonores ou visuelles s’activent sur l’ordinateur de plongée. Si c’est le cas, certains modèles basculent en mode profondimètres afin de permettre au plongeur d’utiliser les tables en tant que procédures de secours tandis que d’autres arrêtent tout simplement de fonctionner. Lorsque le plongeur retourne sur la surface, on peut lire sur l’écran le temps d’immersion totale ainsi que la profondeur maximale. Pour plus de sécurité, l’ordinateur affiche également le nécessaire de désaturation prévu ainsi que le temps minimum que le plongeur doit passer avant de pouvoir prendre l’avion. La mémorisation des données de plongées est également disponible avec l’interface de transfert PC.

Les conseils d’utilisations de l’ordinateur de plongée

Il est nécessaire de suivre quelques conseils pour faire convenablement sa plongée. La première d’entre elle est de partir avec un groupe de personne afin de mieux s’organiser et afin de pouvoir affronter les problèmes ensembles s’il y en a. Le second conseil, c’est de lire attentivement le manuel d’utilisation, le mode de fonctionnement d’un ordinateur de plongée peut être différent d’un modèle à un autre. Il faut également effectuer et respecter tous les paliers de décompressions durant l’immersion dans l’eau pour éviter à l’ordinateur de ne plus fonctionner et de se retrouver sans aide. Il ne faut également jamais dépasser la profondeur maximale que le plongeur peut atteindre, il en est de même pour la DTR ou durée totale de remontée pour ne pas manquer d’air en remontant. En dernier lieu, une fois la plongée effectuée, il est indispensable de nettoyer correctement l’ordinateur de plongée pour ne pas fausser les valeurs pour les prochaines plongées.

A lire aussi : Quel vaporisateur de cannabis utilisé en 2019