Casque de ski avec ou sans visière : quel est le mieux ?

CeLe casque de ski est un équipement sportif qui a pour objectif principal d’assurer la protection de votre tête. Cependant, lorsqu’on fait du ski, la tête n’est pas la seule partie du corps qui a besoin de protection : il y a aussi les yeux. C’est à ce titre que certains modèles sont dotés de visières, tandis que d’autres non. Entre ces deux types de casques, quel est le meilleur choix ?

Les casques de ski sans visière

La première notion qu’il convient de maîtriser ici, c’est celle de la visière. Comme son nom pourrait le renvoyer, il faut savoir que la visière est un élément qui fait partie intégrante du casque et qui se situe au niveau des yeux de l’utilisateur.

Si vous êtes un amateur de ski, vous savez sans doute qu’il est déconseillé d’y aller sans porter au moins un masque de ski. Le masque de ski devant être capable de protéger votre vision contre les rayons du soleil et de la neige.

A consulter : Ce site web

On peut donc considérer que les casques de ski sans visière sont des casques qui ne sont pas dotés de masques de ski. Dans cette optique, il faut constater que ce casque ne sera pas en mesure de protéger vos yeux contre tous les éléments qui sont susceptibles de s’y incruster lorsque vous faites du ski. Il apparait donc évident que ce type de casque a pour fonction principale de protéger votre tête.

Les casques de ski avec visière

En ce qui concerne ce type de casque de ski, il faut retenir qu’il est doté d’un masque de ski. Ce dernier étant incorporé et appelé la visière. Elle a donc pour fonction de protéger non seulement vos yeux contre les débris de bois ou de neige qui sont en mesure de se placer dans vos yeux, mais prend également en compte la protection de la vision.

Vous serez donc à même de protéger à la fois votre tête et vos yeux, ce qui est largement conseillé pour faire du ski. Néanmoins, il y a un aspect qu’il convient de garder à l’esprit. En vérité, il faut observer que ce type de casque est beaucoup plus cher que les casques de ski sans visière. La raison est évidente : l’incorporation de la visière augmente le prix du casque.

A regarder aussi : Les critères de choix d’une loupe de lecture

Quel est le mieux ?

Pour effectuer son choix, il convient de prendre en compte les avantages et les inconvénients de chaque type de casque.

Quand on prend par exemple les casques sans visière, il faut admettre qu’ils assurent la protection de la tête et qu’ils affichent un prix relativement bas. Le hic, c’est que les yeux ne sont pas du tout protégés.

En revanche, quand on s’intéresse aux casques de ski avec visières, ils ont l’avantage de protéger à la fois la tête et les yeux. Toutefois, l’inconvénient ici est qu’ils sont chers. Il n’en demeure pas moins que de deux maux, il faut choisir le moindre.

Il serait donc tout à fait préférable d’opter pour un casque de ski avec visière, même si cela vous coûtera un peu cher.

Découvrez le nouveau masque de ski cairn