Bien choisir son ouvre-boîte

Vous avez ras-le-bol des couvercles plus tenaces, optez pour un ouvre-boîte. C’est un outil de cuisine astucieux permettant d’ouvrir les boîtes de conserve facilement. Nous vous présentons les indispensables pour bien choisir alors un modèle.

Les différents types d’ouvre-boîte

Sur le marché, on distingue deux grandes catégories d’ouvre-boîtes. Il existe les modèles manuels, qui sont apparus depuis des générations comme la version à simple lame. Ceux-ci s’emploient avec dextérité afin d’assurer un bon résultat.

Certaines variantes ont également du système beaucoup évolué. Le plus populaire est l’ouvre-boîte à double molette. Il porte une lame crantée pour engager l’instrument et une autre coupante. Ces outils traditionnels se trouvent souvent efficaces et peu chers.

Il y a aussi les modèles électriques qui concèdent une ouverture des boîtes de façon presque automatique. Ils se pointent très pratique pour les utilisateurs qui souffrent de problèmes musculaires ou d’articulations.

Les facteurs de choix déterminants

L’ouvre-boîte est un accessoire fonctionnel en cuisine. De ce fait, son choix nécessite une délicate attention.

La lame

Un composant décisif de l’efficacité de l’ustensile, a priori, la qualité de la lame doit être prise en considération. En effet, privilégiez les lames en acier à haute teneur en carbone pour ouvrir vos boîtes plus aisément et prévoir une utilisation à long terme. Certains ouvre-boîtes sont équipés même d’une lame réversible de meilleure longévité.

L’ergonomie

Il vaut mieux choisir un ouvre-boîte, facile à manier et confortable. Il est aussi utile d’escompter un poids approprié et une présence de matériau antidérapant. La sécurité de l’usager réclame une découpe des bords de manière lisse, sinon cela risque de provoquer une blessure.

Pour une agréable prise en main, on propose aussi des ouvre-boîtes spéciaux pour les gauchers.

La marque

Pour éviter toutes mauvaises surprises, il s’avère important de choisir un appareil dont la marque est bien connue dans le monde culinaire. Ceci garantit la fiabilité de la qualité. Vous pouvez alors, par exemple, vous tourner vers Kenwood, Tefal ou KitchenAid.

Le tarif

Le coût d’un ouvre-boîte élémentaire ne prend que quelques euros, tandis que celui d’un modèle de gamme supérieure avoisine les cinquante euros. Mais, c’est logique pour avoir un bon rendement dans le temps.

Il est important d’avoir un ouvre-boîte pour les préparations culinaires. Privilégiez à ce titre modèle facile à utiliser et durable. Vous savez quoi faire à présent pour choisir le vôtre.

Lire aussi : Comment choisir une machine à glaçon ?/Quel extracteur de jus pour vous ? /Une cuisine conviviale avec votre gaufrier